Soins palliatifs


Si nos structures sont des lieux de vie, la question de la fin de vie et de la mort y est sans cesse présente et nécessite une ouverture vers les équipes et les réseaux des soins palliatifs du département  pour construire ensemble une approche de qualité.

Nous sommes partis du constat que trop souvent les équipes soignantes des EHPAD tardent à prendre contact avec les équipes mobiles de soins Palliatifs (EMSP) ou celles des réseaux de soins palliatifs, ce qui nuit à la qualité de la fin de vie des résidents, est source de souffrance pour les professionnels accompagnants et confine les EMSP dans un rôle de « prescripteur de la dernière heure », aux antipodes de  leur raison d’être.

Notre méconnaissance réciproque, la peur du regard de l’autre, la difficulté à envisager la mort, entres autres choses, génèrent cette situation.

Conjointement la CORPALIF 95 et le REGIES-95 ont donc décidé de se rapprocher pour promouvoir la culture palliative dans les EHPAD.

Cette réflexion a trouvé son assise dans le cadre de l’instruction ministérielle du 15 juillet 2010.

Cette réflexion a porté sur trois points principaux :  

·mise au point de la cartographie des ressources en soins palliatifs dans le Val d’Oise et croisement avec les implantations des EHPAD.

 · élaboration à partir du document ministériel d’une convention tripartite entre les équipes mobiles de soins palliatifs hospitalières, les réseaux de soins palliatifs et les EHPAD afin de préciser les besoins et les interventions de chacun (soutien aux professionnels, action de formation, expertise palliative, débriefing…).

 ·Organisation d’une formation sous la forme de cinq modules de sensibilisation à la démarche palliative en EHPAD, animés par les professionnels de la CORPALIF 95 ; L’objectif est de former au minimum un binôme référent soignant par EHPAD.

 ·Pour conforter cette collaboration d’envergure à l’échelle départementale, un projet sera déposé auprès de l’ARS fin 2012, pour obtenir la création de cinq équivalents temps-plein répartis sur les différentes équipes (2,5 ETP médical, 2,5 ETP infirmier) afin de renforcer les équipes mobiles de soins palliatifs du Val d’Oise en lien avec les réseaux (ROA, ONOF et ONCONORD) et REGIES-95. 

La mise en œuvre de ce projet, en optimisant la mobilisation des ressources du territoire, à travers le soutien des équipes référentes, contribuera à améliorer l’accompagnement des résidents en EHPAD nécessitant des soins palliatifs ainsi que celui de leur entourage.