Intervention de M. Bourquin


Intervention de Marc Bourquin

Directeur du pôle médico-social de l'ARS Ile de France

Le colloque organisé par le REGIES-95 le 8 mars 2012 a permis d’aborder plusieurs des initiatives prises par le réseau qui se trouve être au cœur des préoccupations de l’ARS et des orientations du schéma régional d’organisation médico-social, qui sera arrêté par Claude Evin en décembre 2012.

En effet, il est de la responsabilité de l’ARS d’Ile-de-France de mettre en œuvre une dynamique de rattrapage de l’offre médico-sociale dans une région nettement sous dotée au regard des standards d’équipements nationaux. Mais il est tout aussi indispensable d’accompagner toutes les actions qui peuvent améliorer le fonctionnement de l’offre existante et assurer la fluidité des prises en charge entre le secteur sanitaire, médico-social et ambulatoire.

Cette amélioration passe notamment par le déploiement d’initiatives auxquelles le REGIES-95 a activement contribué :

  • le travail réalisé sur le dossier unique d’admission en EHPAD permet de surmonter les difficultés liées à la multiplicité des supports pour déposer une demande d’admission dans un EHPAD qui désorientait les familles et compliquait le travail des médecins et des travailleurs sociaux. Le travail réalisé par le REGIES-95 a abouti à la création d’un dossier unique aussi bien administratif que médical.

  • ce travail mené sur les accueils de jour est également précieux pour les ARS parce qu’il constitue un axe majeur de la politique en direction des aidants. Il a permis l’édition d’un cahier des charges qui, même s’il n’a pas de caractère opposable, guidera les opérateurs dans leurs réponses aux futurs appels à projets que l’ARS sera amené à lancer.

Le REGIES-95 a aussi été un moteur dans l’expérimentation d’IDE itinérantes de nuit afin de lutter contre la discontinuité des soins, à l’origine d’hospitalisations évitables. Le choix d’un SSIAD pour en assurer la gestion, permettra de dépasser le clivage traditionnel « établissement/domicile » et de mesurer les effets dans la pratique de cette expérimentation.

Sur le même sujet et de façon plus globale, le REGIES-95 s’est penché sur le sujet majeur des hospitalisations évitables dans les EHPAD qui constitue un des fils rouges de l’action de l’agence en direction des personnes âgées.

Il faut enfin souligner le travail du REGIES-95 sur les Personnes Handicapées Vieillissantes : il s’agit là d’un sujet qui émerge fortement dans tous les territoires franciliens en raison de l’augmentation des besoins en structures pour cette population et de la nécessité d’identifier un accompagnement adapté pour des personnes dont les aidants naturels tendent à disparaître. Dans cette optique, le REGIES-95 travaille en partenariat avec les professionnels du Handicap, à l’élaboration d’un cahier des charges qui pourra servir de support dans le cadre du lancement de futurs appels à projets.

Pour l’ensemble de ces démarches, dont il faut souligner la qualité et l’orientation vers une meilleure fluidité du parcours de soins, le REGIES-95 est un partenaire précieux de l’ARS d’Ile-de-France, aussi bien au niveau de la délégation territoriale du Val-d’Oise que du siège de l’agence.

Revenir à la page précédente